Centenaire Citroën, les camionnettes

Centenaire Citroën, les camionnettes

Après les camions sont arrivés les VUL ou véhicules utilitaires légers. Citroën ne les a pas oubliés. La rétrospective exposée rue de Linois dans le 15e arrondissement de Paris, met en lumière les VU Citroën depuis le TUB de 1939 jusqu’au Jumper en passant par l’incontournable Type H.

Les 14, 15 et 16 juin 2019, se tenait à Paris le long des trottoirs de la rue de Linois, une exposition gratuite et accessible à tous, des modèles emblématiques de la marque aux chevrons. Bien sûr, tous n’y sont pas, mais au milieu des VP et en l’absence des camions, de nombreux VU sont présents dont ces camionnettes qui ont fait l’histoire de Citroën.

Citroën TUB et TUC de 1941

Voici le véritable Citroën TUB que beaucoup de monde confond avec le Type H, ici c’est plus précisément un TUC. Les TUB (Type Utilitaire de Type B) et TUC (Type Utilitaire de Type C) sont arrivés en plein conflit mondial de 1939 à 1941. La différence principale entre les deux est la charge utile de 1000 kg pour le premier et 1200 pour le second. Ils prenaient la suite des Rosalie pickup largement répandues et complétaient la plus rare Traction pickup. Mais le TUB est surtout le premier utilitaire conçu comme tel. Il est vrai que la base technique et de très nombreux éléments du TUB venaient de la célèbre Traction avant, y compris le moteur de la 7C, la boîte et le train avant, mais on peut considérer le TUB comme le tout premier utilitaire tel qu’on l’imagine actuellement. Il est doté d’une cabine avancée, d’une porte latérale coulissante, de la possibilité de se tenir debout à l’intérieur et de passer dans l’espace de chargement depuis le poste de conduite, même si cette caractéristique n’est pas beaucoup d’actualité en 2019. Les TUB et TUC sont très rares puisque seulement 2000 unités auraient été produites.

Une porte coulissante latérale pour le Citroën TUC de 1941

Une porte coulissante latérale pour le Citroën TUC de 1941

Citroën TUC Traction Utilitaire Type C de 1941

Citroën TUC Traction Utilitaire Type C de 1941

Poste de conduite du Citroën TUC Traction Utilitaire Type C

Poste de conduite du Citroën TUC Traction Utilitaire Type C

Citroën Type H de 1948 à 1981

Si le TUB est rare autant que le TUC, ce n’est pas le cas du Type H largement répandu, avec près de 500 000 exemplaires produits durant sa longue carrière entre 1948 et 1981. C’est le premier utilitaire léger traction avec un châssis monocoque. Il reprend toujours quelques éléments de la traction avant mais bien moins que le TUC. Pour tout savoir sur le plus célèbre des utilitaires, retrouvez notre article sur le Citroën Type H.

Citroën Type H de 1981 avec son coloris favori

Citroën Type H de 1981 avec son coloris favori

Citroën Type H Michelin de 1978

Citroën Type H Michelin de 1978

Citroën Type H Police de 1976 le panier à salade

Citroën Type H Police de 1976 le panier à salade

Citroën Type H de 1981 avec les 3 portes à l'arrière

Citroën Type H de 1981 avec les 3 portes à l’arrière

Citroën C35 de 1974

Le Citroën C35 est le premier VUL produit avec une collaboration. C’est en effet le clône du Fiat 242 qui le fabrique. Côté français, le C est pour Citroën et 35 signifie 3.5t de PTAC. Sa carrière s’étend de 1974 à 1991 avant l’arrivée du Jumper. Il partage le catalogue Citroën avec le Type H pendant 7 années dont le succès ne semble pas tarir. Le Citroën C35 existe en essence et en diesel avec l’appellation C35 D. A son arrivée, il est équipé de 4 freins à disques ce qui ne se faisait pas du tout sur un VUL à cette époque. Les moteurs sont ceux de la CX. Il verra arriver le C25 en 1981, année de la fin de commercialisation du Type H, un modèle un peu plus petit pour mettre en face du Renault Trafic.

Citroën C35 Pompier de 1974

Citroën C35 Pompier de 1974

Citroën Jumper de 2001

Le Citroën Jumper remplace le C35. Il est proposé à son arrivée en 1994 en plusieurs hauteurs, 3 longueurs d’empattements différents et plusieurs hauteurs de portes latérales coulissantes. En dehors de la face avant et quelques équipements intérieurs, il est identique au Peugeot Boxer et Fiat Ducato en phase 2 pour sa part.

Citroën Jumper 2.8 HDi Citroën Sport de 2001

Citroën Jumper 2.8 HDi Citroën Sport de 2001

Il manque sans doute une Rosalie 7UA ou 11UA pour servir de tremplin vers le TUB. La Rosalie a été vendue dans de nombreuses configurations utilitaires (pickup, bâchée, tôlée, etc.) et en grand nombre comme l’a été sa version VP pour sa part bien présente rue de Linois. Cette exposition fait partie des événements qui commémorent le centenaire de Citroën. André Citroën ayant présenté sa Type A le 4 juin 1919 dans son usine quai de Javel à deux pas de cette rue, on peut considérer que cela inaugure le lancement officiel de la marque aux chevrons. Le point d’orgue sera sans aucun doute le rassemblement du siècle du 19 au 21 juillet 2019 à la Ferté Vidame, un lieu bien connu des amoureux de la marque.

TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )