Austin Mini Van et Mini Pick-Up, le VUL Mini

Austin Mini Van et Mini Pick-Up, le VUL Mini

La célèbre Mini est arrivée en 1959 et fête cette année ses 60 ans. Sa version utilitaire, la Austin Mini Van fut lancée l’année suivante en même temps que la non moins célèbre Countryman avec son armature en bois apparente. En 1961, c’était le tour de la Mini Pick-up de voir le jour.

Petite histoire de la Mini, devenue Austin Mini puis Mini

La Mini était produite et distribuée sous plusieurs blasons dont Austin qu’on lui associe très souvent avant de devenir une marque à part entière. Au départ, elle s’appelait Austin Seven ou Morris Mini Minor. Elle était équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne de 850 cm3 associé à une boîte 4 manuelle. Dès 1960 c’est-à-dire 1 an après son lancement, elle est apparue avec de nombreuses déclinaisons de carrosseries dont des tricorps avec les Wolseley Hornet et Riley Elf, la break pour le travail à la ferme avec la Countryman dont on se souvient des armatures apparentes en bois pour l’espace de chargement, et enfin ce qui nous occupe aujourd’hui, la Mini Van et la Mini pick-up en 61. Etrangement, il n’y a pas eu de déclinaison cabriolet alors que l’Angleterre ne manque pas de modèles avec cette silhouette. A partir de 2001, la Mini est produite par BMW.

Austin Mini Van, le mini fourgon tôlé

La Mini Van reposait sur le châssis de la Morris Mini Traveller (ou Austin Mini Countryman) qui est sortie la même année. La Mini Van n’a pas de vitres sur les côtés mais elles sont conservées sur les 2 portes arrière. Le réservoir de carburant est sous la voiture, en effet le châssis des Countryman et Traveller avec le réservoir à l’intérieur de l’habitacle n’a pas été utilisé pour le Van ce qui libère de la place. C’était un véhicule commercial, il était moins cher qu’une voiture et moins taxée aussi outre manche. Par rapport à la Mini de base ou Countryman, la Mini Van n’a pas de calandre chromée mais une grille en acier. C’est moins classe mais moins cher aussi pour un utilitaire. La charge utile passa de 250 kg à 950 kg au fil des ans. En 1978, elle s’appela d’ailleurs Mini 95 en référence à celle-ci. Sa carrière se termina en 1983 après plus de 500 000 exemplaires vendus, ce n’était donc pas une rareté.

Austin Mini Van à Rétromobile 2019

Austin Mini Van à Rétromobile 2019

L'ouverture arrière de la Mini Van avec les 2 portes vitrées

L’ouverture arrière de la Mini Van avec les 2 portes vitrées

Austin Mini pick-up, bâché ou non

Celui en photo est bâché mais ce n’est pas toujours le cas car c’était une option. Sa carrière commerciale se termina elle aussi en 1983, mais elle débuta un an après celle du Van, en 1961. Comme tout pick up qui se respecte, il y a une benne et une porte arrière qui s’abat sur toute la largeur pour un accès plan. Le pick-up partage le châssis et la calandre du Van. Il est renommé Mini 95 en 1978 comme le van, par contre, il est beaucoup plus rare que le Van puisque la Mini pick up sera produite à un peu moins de 60 000 exemplaires.

Austin Mini pick up à Rétromobile 2019

Austin Mini pick up à Rétromobile 2019

L'ouverture arrière de la Mini Pick Up pour un accès plan et la bâche en option

L’ouverture arrière de la Mini Pick Up pour un accès plan et la bâche en option

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    […] n’y a pas si longtemps, on vous parlait dans la rubrique des utilitaires anciens des Austin Mini Van et pick-up, mais outre-manche elle n’était pas seule cette camionnette riquiqui. Il y avait aussi la […]

  • Disqus ( )