La taxe pick up pour 2019, une fausse bonne idée

La taxe pick up pour 2019, une fausse bonne idée

La taxe pick up qui vient d’être votée doit cependant faire encore des aller-retour entre le sénat et l’assemblée nationale avant d’être promulguée dans la loi de finance 2019. A l’heure où j’écris ces lignes nous n’avons donc ni son contenu définitif ni sa date de mise en application.

Ceci étant dit dans l’état actuel des choses qu’est ce que ça va changer pour les acheteurs de pick up ?

  • Tout d’abord aujourd’hui, les futures mesures ne concernent que les pick-up à double cabine.
  • La taxe sera effective en fonction de la première date de mise en circulation.  Donc si vous avez une carte grise en 2018 pas de soucis, si c’est en 2019 c’est le malus qui s’applique.
  • Pour les particuliers ils devront donc s’acquitter de la taxe CO2 (>285 g CO2/km = 10 500 €)
  • Pour les professionnels : pas de récupération de TVA. Ils devront aussi payer la taxe CO2. De plus, ils seront soumis à la TVS de même que tout double cabine possédé ou utilisé par l’entreprise, même si ils ont été acheté avant 2019 !!!!! (De 161 à 200 g/km -> 19.5€ par gramme | De 201 à 250 g/km -> 23.5 € par gramme). Si on prend un exemple ‘un véhicule qui est à 190 g de CO2 il vous en coûtera 3705 €;

Une taxe pick up, beaucoup de précipitation et un mauvais calcul

Je vais imaginer un scénario pour savoir comment on en arrive à deux mois d’une éventuelle mise en application d’une loi sans tenir compte de qui que ce soit.

Le début de l’histoire, les faits

  • Le segment des pick-up est un marché en forte expansion, personne ne peut le nier.
  • Comme tous les gros véhicules, il y a forcément plus de CO2 émis par rapport à une citadine.
  • Il existe une niche fiscale déjà existante sur les doubles cabines, en effet pour ces derniers, les entreprises ne peuvent récupérer la TVA mais ils sont quand même exemptés de TVS et de malus CO2. Donc appliquer une taxe CO2 n’est pas un non-sens (rappelons que en gros cette taxe va être de 10500 € pour la plupart des pick-up. Pour des véhicules que l’on trouve à 35 000 € par exemple, ça fait beaucoup).
  • La presse depuis le début de l’année a fortement médiatisé cette croissance avec parfois des titres alarmants comme « La terre brûle, mais les Français se ruent sur les pick-up » (Nouvelobs), « Bras d’honneur à l’écologie, les ventes de pick-up sont en hausse » (Le Matin).
  • Un manque à gagner de 200 millions d’Euros pour l’état.

Quelques réponses à propos de la taxe pick up

Forte croissance, certes mais de quoi parle-t’on ? En 2017, il s’est vendu en gros 18 000 pick-up en France, alors ça représente bien une croissance de 21% par rapport à l’année précédente mais vous êtes vous posé la question de ce que représente la part des pick-up sur le total des véhicules particuliers + les utilitaires légers ? Attention roulement de tambour ….. et voilà le résultat : 0.8 %

  • Sur ces 0.8% on peut considérer qu’il y a 50% de pick-up à double cabine, donc toute cette histoire pour 0.4 % des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers. Une belle tempête dans un verre d’eau voire dans un dé à coudre

Un pick-up ça pollue, oui je ne vais pas dire le contraire mais de là à crier au feu et essayer de les rendre responsables d’une pollution extrême, attention !

Tout d’abord il faut arrêter de croire que tous les conducteurs habitent dans de grands centres urbains. Il faut tout autant arrêter de croire qu’une petite citadine convient aux usages de toute la population française. N’en déplaise à certains, il existe des automobilistes pour qui un pick- up rend des services : les professionnels, les adeptes de sports outdoor qui vont désormais avoir du mal à caser leurs vélos, planche à voile, kite surf dans un pot de yaourt, ceux qui habitent dans des zones où la météo peut avoir une incidence, ceux qui ont envie d’aller dans des chemins ou qui en ont besoin car leur maison est au milieu de la campagne.

Tous ces gens semblent être oubliés par nos législateurs. Chers députés, nous ne vivons pas tous à Paris et nous ne vivons pas la mobilité de la même manière. Vouloir appliquer un modèle de déplacement à des gens aussi différents qu’un habitant du 1er arrondissement de Paris qu’à un montagnard qui possède des animaux, est tout bonnement impossible.

Parlons argent mais parlons bien. On nous annonce 200 millions d’Euros de manque à gagner.
Ce chiffre on le trouve en se basant en gros sur 20 000 pick-up qui vont payer chacun une taxe CO2 de 10000 €. Dommage, le calcul paraissait sympa pour les finances publiques mais c’est FAUX.
Comme je l’ai dit , à peu près la moitié des pick-up va être concernée, on tombe donc à 100 millions d’Euros, c’est déjà pas mal. MAIS, car forcément il y a un mais …. Vous croyez que les acheteurs vont continuer à acheter des pick-up à double cabine avec une taxe qui va être de 10 000 € ? C’est prendre les gens pour des …

On peut donc annoncer que les ventes de pick-up à double cabine vont totalement s’effondrer. Tout comme les revenus de cette taxe. Combien va-t’il rester par rapport à ces 200 millions espérés , je suppose des miettes….

Plus de ventes de pick-up mais pourquoi ?

Les ventes étaient bien en augmentation, on peut se demander pourquoi ? Parce que les automobilistes veulent polluer ? Sincèrement, j’ai des doutes. Alors quelles peuvent être les motivations des acheteurs ?

Payer moins de taxe CO2, évidemment, si on a ENVIE ou BESOIN d’un véhicule tout terrain, les pick-up font partie des derniers représentants des véhicules tout terrain.

Je dis bien envie et besoin car l’automobile a toujours été un domaine où on peut essayer de se faire plaisir. Et c’est bien cette notion de plaisir qu’on est en train de vouloir faire disparaître avec des cadres législatifs et normatifs de plus en plus contraignants.

Un exemple parmi tant d’autres ? Le diesel, ah voilà le vilain méchant pollueur. Bouh pas beau allez hop dehors.

Oui mais pourquoi quand on sait que les moteurs diesels actuels n’ont jamais été aussi performants, économes et que des sommes colossales ont été investies par les constructeurs pour leur développement.

Une taxe votée avec vitesse et précipitation sans avoir imaginé les conséquences possibles

Une loi votée sans concertation : j’ai appelé différents constructeurs et tous m’ont déclaré ne pas avoir été consultés. Alors après tout le législateur est en droit de ne pas s’interroger sur les conséquences possibles d’une loi. Dans la cadre qui nous intéresse et surtout dans le niveau de tension écologique qui règne, nos chevaliers blancs sont partis en croisade et sont parés de leur plus beaux atours écologiques. Entendons-nous bien, je ne suis pas contre l’écologie de manière générale, bien au contraire mais on peut légitimement se demander pourquoi s’intéresser à 0.4 % des VP et VUL ? Peut être parce que c’est plus simple que de légiférer sur les quantités astronomiques de camions qui traversent la France, que de regarder vers un développement du ferroutage et que sais-je encore.

Mais voter une telle loi, c’est aussi nier les stratégies industrielles des constructeurs automobiles. Ceux qui justement ont parié sur un développement du pick-up, qui ont dépensé des millions d’Euros pour créer de nouveaux modèles. C’est malheureusement un problème récurent de visibilité à moyen et long terme pour les entreprises en France. C’est aussi oublier que les concessionnaires passent leurs commandes plusieurs mois à l’avance. Et qu’ils ont sûrement tablé sur une progression des ventes des doubles cabines. Dans cette loi, tous les professionnels mais aussi les particuliers, ont été oubliés. Alors je vous rassure, notre problème de taxes est franco-français, et nous sommes pour les constructeurs un tout petit marché à l’échelle mondiale même s’il n’est pas négligeable. Mais quand même …

VOUS AVEZ COMMANDE UN PICK UP EN 2018 ET VOUS ALLEZ ETRE LIVRE EN 2019

Autre point qui va concerner quelques malheureux clients qui ont commandé un pick-up avant le vote de cette loi et qui vont être livrés en 2019 …. Car il faut savoir que la taxe sera exigible et que comme elle n’est pas du fait du constructeur, le client va donc se retrouver à payer 10500 € en plus de son bon de commande. Comme le véhicule livré sera en tout point conforme à celui qui a été commandé et que le concessionnaire n’est pas responsable des taxes votées, en théorie le contrat ne peut être dénoncé et il vous faudra payer la taxe.

Je vais cependant nuancer un peu mon propos. Tout d’abord, je vous conseille de rentrer en contact avec le vendeur de toute urgence et de discuter avec lui des modalités. Peut être pourriez-vous être orienté vers un véhicule disponible en stock. Un constructeur peut aussi éventuellement immatriculer un véhicule qui n’est pas encore livré. Si le constructeur a le numéro de châssis de moteur et que la livraison est proche, il peut donc tenter d’immatriculer le dit véhicule sur 2018.

Il est aussi possible que certains réseaux fassent un geste commercial.

La loi n’est pas encore définitive ni encore appliquée mais dans tous les cas prenez les devants !

Peut être que le législateur va laisser un délais mais il y a quelques années lors de la modification des bonus malus CO2, seuls les bonus des véhicules commandés l’année précédente ont été maintenus, pas les malus !

Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à me contacter pour me donner vos retours d’expérience .

COMMENTS

Wordpress (20)
  • comment-avatar
    BENABED 2 mois

    Bonjour,
    L’argument utilisé par le gouvernement est que les particuliers profitent de l’aubaine des professionnels pour acquérir des pick-up double cabine sans être taxé (pas de malus). FAUX; d’après un concessionnaire, seul environs 20% des achats correspondent à des particuliers, qui effectivement passent par ce mode de transport, généralement pour des raisons d’activités en extérieure. La très grande majorité des acquéreurs sont bel et bien des professionnels, qui ont besoin de type de véhicules pour répondre à leurs cahier des charges PRO; Citons le BTP, les agriculteurs et bien d’autres corporations, pour qui ce véhicule est INDISPENSABLE. L’autre argument avancé pour les professionnels (ou contre les professionnels), est qu’ils usent d’un standing ou confort d’usage non justifié…Alors qu’en est-il des autres véhicules en cabine approfondies tout aussi confortable et luxueux, type Mercedes VITO, Ford ect…. Pourquoi, 2 poids 2 mesures ??! Je ne suis pas certain que cette approche fiscale partisane, soit si clair et si juste fiscalement devant le conseil d’état… Aux professionnels de réagir et de ne pas se laisser faire…encore une fois

  • comment-avatar
    Verrier luc 2 mois

    bonjour vous parlez d une non recuperation de tva sur les double-cabine. j etais en entreprise quand j ai acheté mon premier pickup ford ranger double cab.mon comptable m avais signalé que du moment ou sur la CG il etait signalé en CTTE pas de porbleme de recuperation de tva. En plus vu que j ai souscris un achat en Credit Bail de ce fait tous les mois je recuperais la tva sur les loyer donc au final pas de TVA pour les Pro.

  • comment-avatar
    Pierre 2 mois

    Bon article, le calcul des 200 M€ est en effet rapide. Un peu stupide aussi car lorsque j’ai acheté mon pick-up, juillet 2018, j’ai tout de même payé la TVA en temps que particulier.
    A priori cela ne suffit pas pour nos instances parisiennes…
    Mon achat avait été motivé par l’acquisition d’un véhicule polyvalent, toutes saisons, permettant aussi de tracter une charge conséquente et l’exonération de la taxe.
    Le plus drôle est que ma vignette Crit’air est de catégorie 2 / jaune donc pas tant de rejet de particules fines.
    Dommage aussi pour certains constructeurs, eg. le losange, qui viennent juste d’investir dans ce segment.
    Cette mesure est peut-être liée au fait que le protocole de test CO2 vient de changer WLTP versus NEDC précédent avec pour impact des rejets CO2 plus conséquents pour les voitures de tourisme >> nouvelle taxation pour 2019 revue à la baisse pour un niveau de CO2 équivalent mais donnant in fine une augmentation car ce taux augmente…

  • comment-avatar

    Bonjour,

    J’ai un ford ranger au Brésil et quand je rentre en France, je pensais prendre un Ford Ranger pour voyager en laponie par exemple et pour mon travaille. Au lieu d’avoir un utilitaire et une berline autant avoir un Pick-up.

    Mon dieu quand j’ai vu 2019, l’année que je rentre en France, cela m’a fait mal.

    J’ai essayé de discuter avec la personne qui a écrit l’article sur la terre brûle, il m’a bloqué sur twitter, c’est vrai qu’avec mes arguments il ne savait plus répondre.

    Donc, la France achète des produits ou les agriculteurs comme au Brésil on 2 ou 3 4×4.
    La France importe de plus en plus de la chine et du monde avec des portes conteneurs qui brûle les rejets du pétrole.

    Le député qui a dit que rouler en pick-up c’est du luxe, excuse-moi mais tes lombaires en prennent un goût sur une bosse.
    C’est beaucoup confortable qu’un SUV.

    Aussi aller me dire qu’elle voiture peu prendre 2 enfants, 2 adultes, 4 vélos+ les bagages le tout avec une consommation à 8l au 100km.

    Route Belo Horizonte – SP 2500km sur un week-end.

    Il est grand temps qu’on fasse courir les marcheurs pour qu’ils rentrent plus vite à la maison ;

  • comment-avatar

    […] Lire les informations sur la fiscalité et la taxe CO2 des pick up […]

  • comment-avatar
    chris 1 mois

    Bonjour, Qu en est il pour les achats de pickup d occasion après le 1er janvier 2019 ? je n ai trouvé de réponses nul part. merci

  • comment-avatar
    Gilles D 1 mois

    Bonjour,
    Si j’ai bien compris un Pick-Up qu’il soit SC ,CC ou DC immatriculé au nom d’une société et peut importe son age devra payer une TVS à compter de 2019.

    • comment-avatar

      Pour le moment la loi ne parle que des doubles cabines
      Nous vous tiendrons informés

  • comment-avatar

    Merci pour cet premier article qui COMMUNIQUE enfin pour les societes et les particuliers 
    proprietaire de pickup et qui vivent et travail avec !
    Je suis propietaire dun l200 depuis 9 ans.

    Un pickup nest pas UN SUV !!!
    Il ne faut jamais avoir conduit de pickup pour le comparer a
    un SUV.

    Mon L200 vendu aujourd hui,
    jattends de voir se que Paris nous autorises a acheter !!!

    • comment-avatar

      En effet ce genre de Loi ne tient pas forcément compte des vrais utilisateurs …
      En attendant pour le moment nous n’en savons guère plus.
      Il faudra encore attendre pour voir ce qu’il en sortira réellement mais http://www.utilitairemagazine.com vous tiendra informé 😉

  • comment-avatar
    Michel Ernu 1 mois

    Je suis un particulier en retraite
    et je discutee en ce moment avec mon concessionnaire pour changer mon Ford ranger pour éviter le malus , il me propose une grosse ristourne qui est très intéressante .
    Par contre je me pose la question sur la revente de mon nouveau ranger en 2020 ou 2021 , d’après ce que j’ai pu comprendre le coût de malus sera que de 1000€ en occasion ?
    Je pense que cela sera très intéressant de racheter un pick-up d’occasions de 2018 ?

  • comment-avatar
    Michel 1 mois

    Je suis un particulier en retraite
    et je discutee en ce moment avec mon concessionnaire pour changer mon Ford ranger pour éviter le malus , il me propose une grosse ristourne qui est très intéressante .
    Par contre je me pose la question sur la revente de mon nouveau ranger en 2020 ou 2021 , d’après ce que j’ai pu comprendre le coût de malus sera que de 1000€ en occasion ?
    Je pense que cela sera très intéressant de racheter un pick-up d’occasions de 2018 ?

    • comment-avatar

      Bonsoir et merci de venir lire http://www.utilitairemagazine.com
      Alors sur le rachat d’un véhicule d’occasion pour un véhicule de type VP, il y a une surtaxe en fonction de la puissance fiscale qui est de 0 € pour une puissance <9 cv, 100 € entre 9 et 11 cv, 300 € entre 12 et 14 puis 1000 € pour les plus gros véhicules.
      Cette surtaxe est à payer lors de l'immatriculation, une seule fois.
      Ensuite il existe une taxe CO2 annuelle dont le barème est fonction de la date de mise en circulation. 250 g de CO2 avant 2009, 245 pour 2010 et 2011 puis 190 g ensuite, cette surtaxe est de 160 € / an
      CES TAXES NE CONCERNENT PAS LES véhicules CTTE (à voir comment seront notés les pick up double cabine …..) mais ceux en circulation (à priori) resteront dans la catégorie CCTE

  • comment-avatar
    Baptiste 1 mois

    Bonjour,

    Je compte faire l’acquisition d’un Narava NP300 king-cab d’occasion d’ici peu.
    Après quelques renseignements auprès de mon comptable et le service des impôts, on me dit que le véhicule sera soumis à la TVS.
    Le vendeur est un professionnel (pas de l’automobile), et n’est actuellement pas soumis à la TVS.
    Pouvez m’aider sur ce sujet ? Car travaillant dans le nautisme et faisant de la route, c’est l’outils de travail parfait.

    Marque et modèle : NISSAN NP 300 Navara
    Catégorie du véhicule CE : N1
    Genre national : CTTE : camionnette
    Nombre de places assises : 4

    SIE :

    « Bonjour,

    Les véhicules de catégorie N1 qui constituent des voitures de tourisme taxables à la TVS correspondent en pratique aux véhicules dont la carte grise porte la mention camionnette ou « CTTE » mais qui disposent de plusieurs rangs de places assises.

    Cordialement »

    • comment-avatar

      Bonjour, la loi n’étant pas passée et le texte non définitif, pour le moment il n’y a rien de sûr. On s’oriente à priori vers une fiscalisation des pick up 4 portes, les cabines approfondies devraient rester dans la configuration actuelle : pas de taxe co2 tva récupérable et pas de TVS
      Mais pour en être sûr il faudra attendre le vote définitif et la parution de la loi

  • comment-avatar
    Jacques Abrahami 4 semaines

    Bonjour, super article. Quand seront nous certains du passage ou non à la tvs pour les pick-up double cabine ?

    • comment-avatar

      Bonjour
      Nous en saurons plus après les aller retour entre sénat et Assemblée nationale. Cela ne devrait pas tarder

  • comment-avatar
    ludo 4 semaines

    Voici ce qui s’est dit hier au Sénat.

    Article 33 bis (nouveau)
    M. Albéric de Montgolfier, rapporteur général. – Si vous voulez polluer sans malus automobile, achetez un pickup à double cabine… Certaines personnes les détournent aussi en véhicules de société… L’amendement FINC.48 clarifie l’assujettissement des pickups à double cabine à la taxe sur les véhicules des sociétés et au malus automobile.
    M. Alain Joyandet. – Ce sera la double peine pour les terrassiers…
    M. Albéric de Montgolfier, rapporteur général. – Ils ne paient ni la taxe sur les sociétés ni de malus…
    M. Alain Joyandet. – Avec trois salariés, au lieu d’avoir un véhicule à double cabine, ils auront deux véhicules à simple cabine.
    M. Albéric de Montgolfier, rapporteur général. – Cela ne concerne pas les utilitaires. L’amendement vise notamment les particuliers.
    L’amendement FINC.48 est adopté.

  • Disqus ( )