Essai Opel Vivaro, les choses à retenir

Essai Opel Vivaro, les choses à retenir

Vous n’avez pas le temps de lire mon essai du Opel Vivaro 2019 ? Alors voici en quelques points clés ce qu’il faut retenir de ce nouveau fourgon frappé du Blitz, parce le nouveau Vivaro change radicalement.

Plus grand et plus costaud le Vivaro

En entrant dans la famille PSA, cet Opel Vivaro en profite pour voir grand, en tous les cas plus grand puisqu’il est maintenant disponible en 3 longueurs contre 2 auparavant. Et puis il est aussi plus costaud avec 200 kg de charge utile en plus sans compter qu’il peut tracter 500 kg de plus que le Vivaro de précédente génération.

Vue du porte-à-faux arrière du Vivaro dans cette longueur maximale

Vue du porte-à-faux arrière du Vivaro dans cette longueur maximale

Une boite automatique à double embrayage

L’arrivée d’une nouvelle carrosserie s’accompagne de nouvelles motorisations et d’une boite automatique à double embrayage et 8 rapports. Notre Opel Vivaro était animé par un moteur 2 litres de 177 chevaux plein à tous les régimes. Cette puissance sait se montrer douce grâce à cette boite automatique qui fonctionne très bien. En usage normal, même avec une conduite un peu vive, les rapports montent et descendent discrètement, c’est réussi et agréable pour passer sa journée de livraison au volant.

Sélection de la boite de vitesses automatique et bouton pour le mode manuel

Sélection de la boite de vitesses automatique et bouton pour le mode manuel

Des portes latérales automatiques

On le connait depuis pas mal de temps pour le transport des personnes, c’est maintenant possible de l’avoir pour son fourgon. Lorsque vous arrivez les mains chargées devant le Vivaro, un mouvement du pied permet d’ouvrir la porte latérale coulissante sans les mains. Le nôtre avait 2 portes latérales comme ceci, mais ça ne change rien.

Notre Opel Vivaro est équipé de 2 portes latérales coulissantes automatiques

Notre Opel Vivaro est équipé de 2 portes latérales coulissantes automatiques

Connectivité et bureau mobile

Avec Appel CarPlay et Android Auto, vous pouvez répliquer votre smartphone sur l’écran tactile qui sert au système multimédia du Vivaro. Le seul bémol est que l’emplacement dédié au téléphone juste en-dessous, est un peu petit. Pour le reste c’est parfait. Cela améliore sans la révolutionner pour autant la possibilité de bosser dans son fourgon entre 2 clients ou chantiers.

Lisibilité parfaite pour l'écran tactile en haut de la console centrale

Lisibilité parfaite pour l’écran tactile en haut de la console centrale

Pléthore d’aides électroniques

Le Vivaro ne dépaysera pas les possesseurs de berlines modernes. Toutes les aides électroniques ou presque sont disponibles dans ce fourgon Opel : aide au maintien dans la voie (qui alerte), reconnaissance des panneaux, alerte de somnolence, alerte anti collision, freinage d’urgence ou encore l’affichage tête haute comme sur cette photo.

Affichage tête haute de la vitesse, des panneaux et autres infos

Affichage tête haute de la vitesse, des panneaux et autres infos

Pour en savoir plus, je vous invite à retrouver cet essai de l’Opel Vivaro 177 chevaux dans notre rubrique essais. Il est en grande longueur, L au catalogue Opel ou plus communément L3, et associé à une boite de vitesses automatique à double embrayage à 8 rapports.

TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )