Essai Opel Combo Cargo 1.5 diesel 130 L1H1

Essai Opel Combo Cargo 1.5 diesel 130 L1H1

 Le nouvel Opel Combo Cargo n’a plus rien de commun avec la précédente génération. Désormais intégré au groupe PSA, le nouveau Cargo Van partage la plate-forme et de très nombreux éléments avec ses cousins Peugeot Partner et Citroën Berlingo Van. Le nouveau Combo Cargo ne repose plus sur un Fiat Doblo du tout, c’est du passé. Tout change sur le modèle 2019 pour placer la barre très haut et ce premier essai nous montre que le résultat est là.

L’essai du Combo Cargo confirme son agrément

L’arrivée au sein du groupe PSA permet au Combo Cargo de franchir un véritable cap sur de nombreux points. Un des points intéressants pour ceux qui roulent beaucoup chaque jour, ils sont objectivement nombreux, c’est le ressenti au volant. La plate-forme EMP2 qu’on retrouve sur de nombreux véhicules particuliers du groupe PSA apporte une vraie qualité de conduite. Cette 5e génération de Combo Cargo est basée sur un VP et pas un VU. En livraison sur les grands axes et les petites routes, on apprécie l’amortissement qui gomme la plupart des défauts de la chaussée y compris des nids de poule. On n’a pas l’impression d’être au volant d’un VU, on se sent au volant comme dans la berline de monsieur tout le monde d’autant que le roulis semble parfaitement maitrisé. On apprécie aussi grandement l’insonorisation.

"Vue

Notre Opel Combo Cargo est animé par un moteur 1,5 diesel de 130 chevaux répondant aux normes Euro 6b et Euro 6d TEMP, couplé à une boite manuelle à 6 rapports. Les rapports sont un peu longs surtout les 2 derniers, alors en dehors des grands axes on roule du coup pas mal en 4e pour profiter du couple et d’une allonge le plus souvent suffisante. La motorisation n’est pas bruyante et l’insonorisation efficace. La qualité des trains roulants et ce moteur aux performances très correctes rendent la conduite agréable, loin de l’image qu’on a des VU. Le nouveau Combo a sauté une classe.

Moteur diesel 1.5 de 130 chevaux

Moteur diesel 1.5 de 130 chevaux

Cet Opel Combo apporte pléthore d’équipements

Une richesse de ce Combo réside dans l’impressionnante liste d’aides à la conduite ou tout simplement de choses qui facilitent son usage professionnel quotidien. On peut choisir un châssis un peu rehaussé (30mm) avec des barres antiroulis à l’avant et le système de contrôle de traction IntelliGrip si on roule souvent dans la boue sur des chantiers par exemple ou que la neige est fréquemment présente l’hiver dans notre région.

Un des 6 crochets d'arrimage présents dans le Combo

Un des 6 crochets d’arrimage présents dans le Combo

Pour le chargement, 6 anneaux d’arrimage sont présents de série. On regrette que la porte latérale coulissante n’y soit pas sur le premier niveau de finition tant cet accessoire ne l’est pas. On peut par contre profiter de l’option FlexCargo pour charger des objets longs en ouvrant la trappe et baissant le siège du passager, ou opter pour un girafon pour garder les portes arrière fermées tout en laissant dépasser des éléments un peu longs, des planches par exemple. Et puis le seuil de chargement est assez bas avec 557 mm.

Des aides à la conduite dédiées à l’utilitaire

La sécurité est le leitmotiv des innombrables équipements électroniques d’aide à la conduite. On retrouve dans notre Combo Cargo tout ce qu’on peut avoir sur une voiture particulière moderne (alerte de changement de voie involontaire, de somnolence, recharge de smartphone par induction, le système Multimédia avec la connectivité Apple CarPlay et Android Auto, etc.) mais surtout des aides réellement dédiées aux utilitaires.

L'écran de rétrovision remplace le rétroviseur central pour voir derrière même en roulant

L’écran de rétrovision remplace le rétroviseur central pour voir derrière même en roulant

En dehors du pack chantier évoqué dans le paragraphe précédent, on en a retenu 3 aides innovantes et vraiment pertinentes pour un VU tel que notre Combo Cargo. Le premier se retrouve sur des VP, c’est le système de contrôle de stabilité de l’attelage pour permettre de tracter sereinement un petit engin de chantier par exemple. Le second devient indispensable dès les premiers mètres au volant d’un fourgon tôlé, c’est la caméra de rétrovision qui prend la place et la fonction du rétroviseur central. Il en fait même un peu plus puisqu’il permet d’avoir une vision latéral opposée au conducteur. C’est vraiment bien lorsqu’on manoeuvre dans des endroits serrés. Il fait enfin office d’écran pour la caméra de recul. Le troisième est l’alerte de surcharge directement dans la cellule de ce fourgon ce qui évitera les « ça doit être bon » et les verbalisations en cas de contrôle.

L'indicateur de surcharge est allumé, on dépasse la charge utile autorisée

L’indicateur de surcharge est allumé, on dépasse la charge utile autorisée

Cette liste n’est pas exhaustive, il y en a une vingtaine mais c’est notre sélection.

De multiples capacités au Combo Cargo

Le Combo Cargo est disponible en 1 hauteur et 2 longueurs, ce L1 de 4,40m et le L2 avec 35 cm supplémentaires grâce à un empattement et un porte-à-faux arrière plus longs. Les longueurs maximales de chargement sont de 3,09 m pour le plus court à 3,44 m pour le L2. Les volumes vont de 3,3 à 3,8 m3 pour le L1 (celui essayé ici) à 3,9 à 4,4 m3 pour le L2.

Profil avec les 2 portes latérales coulissantes ouvertes

Profil avec les 2 portes latérales coulissantes ouvertes

Au sujet de la charge utile, le nouveau Combo Cargo affiche des chiffres intéressants puisqu’on peut atteindre 1 tonne sur le L1. Un peu moins sur le L2, qui est plus lourd, mais tout de même 950 kg. Ces capacités le placent en haut du tableau et l’arrivée de l’indicateur de surcharge est un vrai plus pour ceux qui sont souvent à la limite de la légalité sur ce point.

Combo Cargo, bilan de notre essai

Opel se voit pousser des ailes avec le Combo Cargo 2019. Il faut avouer que l’arrivée dans le giron de PSA apporte à la 5e génération de ce VU germanique de vrais gains, tant sur le plan de l’agrément de conduite qui n’a rien à envier à une voiture particulière que sur le plan fonctionnel pour faciliter le travail au quotidien.

On a particulièrement apprécié l’arrivée d’aides spécifiquement destinées à un VU tôlé comme la rétrovision par caméra. Elle ne fonctionne malheureusement pas lorsqu’on charge à quai mais on ne s’en passe plus lorsqu’on roule avec un fourgon tôlé et qu’on ne voit rien à l’arrière. Et bien sûr, le fameux indicateur de surcharge placé dans la cellule du Combo Cargo. Tout ceci reste en option, tout comme la porte latérale sur le premier niveau de finition, mais cela a le mérite d’être proposé et certaines s’avéreront rapidement incontournables.

Opel devrait se trouver une belle place dans les fourgonnettes avec ce nouveau Combo Cargo 2019. Le Combo Cargo est à partir de 16990 euros avec le moteur diesel de 75 chevaux et dans le premier niveau de finition donc sans porte latérale.

Optiques et calandre propres à Opel

Optiques et calandre propres à Opel

On aime bien

  • L’agrément et le confort à bord
  • La capacité de chargement
  • Les aides dédiées au VU

On aime moins

  • Les rapports de boite un peu long
  • Les aides dédiées VU en option
  • L’absence de porte latérale au premier niveau de finition

Fiche technique Opel Combo Cargo L1 et L2

En diesel, le Combo Cargo est aussi disponible en 75 et 100 chevaux avec un moteur 1.6 et une boite manuelle à 5 rapports. Pour sa part, notre moteur 130 chevaux peut être couplé à une boite automatique à 8 rapports. La version longue L2 est appelée XL chez Opel.

Opel Combo Cargo1.5 diesel 130ch BM6 L1H1
Moteur1.5 diesel
Puissance130 ch / 96 kW à 3750 tr/min
Couple300 Nm à 1750 tr/min
Boite de vitessesManuelle 6 rapports
NormeEuro 6d-TEMP
Consommation urbaine4,1 - 4,9 L / 100 km
Consommation extra urbaine4,1 - 4,4 L / 100 km
Consommation mixte4,4 - 4,6 L / 100 km
Emissions de CO2116 à 123 g/km
Vitesse maximale184 km/h
0 à 100 hm/h9.8 s
Longueur (mm)4403 (L2 : + 350 = 4753)
Largeur (mm)1848 pour L1 et L2
Hauteur (mm)1815 pour L1 et L2
Volume (m3)3,3 à 3,8 (L2 : 3,9 à 4,4)
Longueur utile maximale (mm)3090 (L2 : + 350 = 3440)
Seuil de chargement (mm)580 (L2 : + 40 = 620)
Charge utile mini (kg)650
Charge utile maxi (kg)1000 (L2 : -50 = 950)
Europalettes2 pour L1 et L2

Photos Opel Combo Cargo L1 avec 2 portes latérales

Ouverture de la porte latérale coulissante

Ouverture de la porte latérale coulissante

"Les

Le verrouillage et déverrouillage des portes arrière est accessible sur l'accoudoir

Le verrouillage et déverrouillage des portes arrière est accessible sur l’accoudoir

Le toit et les barres de toit du Combo

Le toit et les barres de toit du Combo Cargo

Le poste de conduite est propre à Opel et n'est pas partagé avec Peugeot et Citroen

Le poste de conduite est propre à Opel et n’est pas partagé avec Peugeot et Citroen

Le siège du conducteur est chauffant en option

Le siège du conducteur est chauffant en option

Le frein de parking électrique permet de libérer la place du levier de frein à main entre les sièges

Le frein de parking électrique permet de libérer la place du levier de frein à main entre les sièges

Large écran de navigation avec une prise USB en bas à droite

Large écran de navigation avec une prise USB en bas à droite

La largeur permet d'accueillir sans problème 2 euro-palettes

La largeur permet d’accueillir sans problème 2 euro-palettes

La face avant du Combo reprend les codes Opel

La face avant du Combo Cargo reprend les codes Opel

Eclairage de la cellule de chargement

Eclairage de la cellule de chargement

"De

Commandes individuelles de climatisation

Commandes individuelles de climatisation

Cloison de séparation vitrée pour voir le chargement

Cloison de séparation vitrée pour voir le chargement

Charnière de la porte latérale coulissante

Charnière de la porte latérale coulissante

Charnière d'une porte arrière du Combo

Charnière d’une porte arrière du Combo Cargo

"Ce

Bouchons de réservoirs de carburant et adblue

Bouchons de réservoirs de carburant et adblue

Tableau de bord avec le panneau de limitation de vitesse vue par la caméra

Tableau de bord avec le panneau de limitation de vitesse vue par la caméra

Une prise 12V est présente à la base de la console centrale

Une prise 12V est présente à la base de la console centrale

Vue du Combo Cargo vitré avec sa 2e porte latérale

Vue du Combo Cargo vitré avec sa 2e porte latérale

Volant avec un méplat et des surpiqures

Volant avec un méplat et des surpiqures

Qualité du pommeau de vitesses

Qualité du pommeau de vitesses

TAGS

COMMENTS

Wordpress (7)
  • comment-avatar

    […] comme avant et le petit nouveau récemment arrivé dans le groupe français, l’Opel Combo. Notre essai de l’Opel Combo avec le même moteur mais avec la boite mécanique est à retrouver ic…. Notre Berlingo est pour sa part équipé d’une boite automatique à 8 rapports et ça change pas […]

  • comment-avatar

    […] à voir avec celui que vous connaissiez (ou pas) auparavant. Si vous n’avez pas le temps de lire notre essai complet de ce nouvel Opel Combo, voici 5 choses à retenir absolument sur ce nouveau […]

  • comment-avatar

    […] plats dans les grands. Le Peugeot Partner est renouvelé en même temps que la Citroën Berlingo et l’Opel Combo récemment arrivé dans la famille PSA. Il embarque pléthore d’équipements pour nous faciliter […]

  • comment-avatar

    […] a profité de notre essai du nouvel Opel Cargo pour demander à Stéphane Breillot, le responsable marketing des véhicules commerciaux chez Opel, […]

  • comment-avatar

    […] 110 chevaux avaient le même intérieur, vous n’en avez donc vus qu’un sur les photos. Lors de notre essai de cet Opel Combo Cargo, il y en avait un qui était équipé différemment tant pour la partie cellule de chargement que […]

  • comment-avatar

    […] Et pourquoi pas un utilitaire en essence ? Au regard de la mise au pilori actuelle du diesel, la question peut se poser. Alors on a essayé le tout nouvel Opel Combo avec un moteur essence qui n’est pas dénué de sens. Cette motorisation qui peut surprendre sur le papier est intéressante à la conduite pour certaines activités. Quel que soit le moteur, le nouvel Opel Combo n’a plus rien de commun avec la précédente génération. Désormais partie intégrante du groupe PSA, la marque allemande partage beaucoup de choses avec le Peugeot Partner essayé avec cette même motorisation essence turbo, le Citroen Berlingo Van et bien entendu le Combo testé avec son moteur diesel de 130 chevaux. […]

  • comment-avatar

    […] les optiques qui diffèrent entre le Berlingo, le Combo et le Partner. Tout change à l’avant. Le Combo Cargo d’Opel a une calandre en hauteur et centrale avec en son centre le Blitz et deux joncs chromés de part et […]

  • Disqus ( )