MAN eTGE 140, le TGE électrique

MAN eTGE 140, le TGE électrique

MAN propose son TGE en motorisation électrique. Rien ne distingue un TGE diesel d’un TGE électrique en dehors de la conduite et de l’instrumentation du tableau de bord à l’intérieur et évidemment à l’absence de sortie d’échappement à l’extérieur.

Le MAN eTGE, le TGE électrique comment ça marche ?

La motorisation électrique apporte quelques petits changements pour la prise en mains. A première vue rien ne change à bord du MAN TGE électrique qui possède tous les équipements et accessoires d’un TGE. La transmission est forcément automatique, il n’y a pas de boîte de vitesses manuelle possible sur cette motorisation. Il n’y a de toutes les façons qu’une seule vitesse pour ce fourgon électrique voué à rouler en ville. Ce sera bien plus confortable. Au tableau de bord, le compte-tours cède sa place à un indicateur de charge et décharge en temps réel, et la consommation est indiquée en kWh plutôt qu’en L aux 100km. Une fois la curiosité passée, cela ne changera pas grand chose.

A gauche l'indicateur de consommation ou charge, on est prêt à partie avec le MAN eTGE

A gauche l’indicateur de consommation ou charge, on est prêt à partir avec le MAN eTGE

Comme pour un fourgon en boîte auto, on appuie sur le frein et tourne la clé pour démarrer si on peut dire car il n’y a aucun bruit. Seul le tableau de bord nous dit que c’est ok. Manipulation qu’on doit faire lors de chaque arrêt  prolongé car le moteur ne « tourne » pas à l’arrêt. Le gros changement vient du freinage qui se fait le plus souvent juste en relâchant la pédale d’accélérateur. Oui, on peut même aller jusqu’à l’arrêt complet. S’il faut freiner plus fort, on peut toujours solliciter la pédale de frein. Le coup (de pied) est à prendre.

Transmission automatique et équipement complet pour le TGE électrique

Transmission automatique et équipement complet pour le TGE électrique

Les spécificités du MAN eTGE 140 chevaux

Le TGE électrique n’a pas, par contre, toute la versatilité du TGE diesel. Une seule carrosserie est disponible, celle en photos qui est un L3H3 3.5t avec 950 kg de charge utile. Comme pour son cousin VW, ce L3H3 correspond à un L2H2 chez la concurrence. Outre la boîte de vitesses automatique, seule la traction est disponible, point de propulsion ou 4 roues motrices. On évoquait le freinage spécifique à la motorisation électrique, mais il faut aussi savoir que ce eTGE est limité électroniquement à 90 km/h, ce qui devrait suffire en ville. Enfin, les batteries étant sous le plancher, le eTGE et le TGE ont les mêmes dimensions utiles mais on le compare au TGE propulsion.

Volume utile du eTGE identique au TGE propulsion

Volume utile du eTGE identique au TGE propulsion

La batterie Lithium-ion se recharge de plusieurs façons. En courant alternatif avec une prise 230V 10A classique où il faudra patienter 17 heures pour 100%, avec une prise murale spécifique 16A en 11 heures ou sur une station publique 32A en 5h20. Et puis il y a le courant continu sur des stations de recharge CCS 40kWh où 1 heure suffira. L’autonomie NEDC annoncée est de 176km. Lors de l’essai du VW eCrafter, on avait passé les 100 km en ville sans souci avec une consommation entre 19 et 26 kWh. Lors du roulage avec ce MAN eTGE sur route, autoroute et villages, on a fait 93 kilomètres avec une consommation moyenne de 20.4 kWh. A noter enfin qu’il est possible de chauffer ou refroidir le eTGE à la température souhaitée par le chauffeur lorsqu’il est en charge ce qui évite de consommer de la batterie pour le confort lorsqu’on part pour sa tournée.

Prise de charge du eTGE à la place de la trappe à carburant

Prise de charge du eTGE à la place de la trappe à carburant

En roulant normalement, 93 km parcourue et encore 58 à venir avec une consommation moyenne de 20.4 kWh

En roulant normalement, 93 km parcourus et encore 58 à venir avec une consommation moyenne de 20.4 kWh

L3H3, seule carrosserie disponible pour le MAN eTGE

L3H3, seule carrosserie disponible pour le MAN eTGE

TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )