Essai Iveco Daily Hi Matic, 5 choses à retenir

Essai Iveco Daily Hi Matic, 5 choses à retenir

Cet essai longue distance avec la plus grosse motorisation disponible, avec le moteur 3 litres de 210 chevaux, avait pour but d’appréhender en conditions réelles toutes les aides électroniques apportées dans ce nouvel Iveco Daily Hi Matic. Voici 5 choses à retenir.

210 chevaux et une boîte automatique pour le quotidien

210 chevaux, ça fait beaucoup c’est vrai, même si, avec ses 470 Nm de couple, on a un agrément de conduite indéniable pour cet essai longue distance. Ce 4 cylindres 3 litres qui équipe notre Iveco Daily est aussi disponible en 180 et 156 chevaux si une moindre puissance vous suffit. Il y a aussi le 2,3 litres de 136 ou 116 ch qui, de son côté, fait vraiment peu pour un fourgon de ce volume.

Moteur 4 cylindres, 3 litres de 210 chevaux et 470 Nm de couple pour notre Iveco Daily
Moteur 4 cylindres, 3 litres de 210 chevaux et 470 Nm de couple pour notre Iveco Daily

L’important ici est surtout la boîte automatique Hi Matic de notre Daily. Oui, les changements de rapports peuvent être un peu brutaux lorsqu’on appuie à fond sur la pédale, mais ce n’est pas l’usage courant. En usage courant, les changements de rapports sont doux et si besoin, on peut le tenir en passant en mode manuel. En milieu urbain, la boîte automatique est un vrai plus.

Beaucoup d’aides électroniques pour la sécurité à bord de l’Iveco Daily

Avec ce nouvel Iveco Daily Hi Matic, la marque transalpine apporte d’innombrables aides à la conduite électroniques avec, pour nous au quotidien, moins de fatigue et moins de risques aussi. Sur notre journée avec ce trajet de 800 kilomètres, on a mis à l’épreuve le régulateur adaptatif et le suivi de voie qui nous ramène dans celle-ci si on est inattentif. Avec la fatigue au fil des kilomètres qui défilent, cela s’est montré très efficace.

Aides électroniques, on empiète du la voie de gauche, une alerte nous signale de tourner le volant à droite, il tourne automatiquement
Aides électroniques, on empiète du la voie de gauche, une alerte nous signale de tourner le volant à droite, il tourne automatiquement

Lorsqu’on passe l’alerte au rouge, il est vraiment temps de s’arrêter pour une pause. Avant, ça évitera les fautes d’inattention avec un Dailly qui zigzague doucement pour nous garder dans la voie. Cette manoeuvre s’accompagne d’alertes diverses pour nous demander de reprendre la main. Cela nous laisse largement le temps de réagir. Il y a bien d’autres aides électroniques, mais celle-ci méritait vraiment de s’y attarder.

Une ergonomie très réussie pour ce Daily

Lorsqu’on prend le volant, on se sent très bien à bord. On trouve une prise en mains et une planche de bord digne d’un SUV moderne. En dehors de l’ergonomie du siège conducteur qui est valable dans la plupart des fourgons de cette taille, on apprécie ici la prise en mains de ce volant avec son méplat et ses repose-pouces. La préhension est parfaite. Les commandes les plus utilisées sont sur le volant, comme dans notre auto. C’est complet, facile à utiliser et évite de lâcher le volant. Le levier de vitesses n’est pas loin si on a besoin de passer en manuel. Il n’y a pas de palettes, mais ce n’est pas utile du tout. Nous sommes dans un fourgon et la boîte 8 rapports fonctionne très bien, on ne s’est pas servi de ce levier sauf pour faire des tests.

Volant à la préhension parfaite, très bonne ergonomie
Volant à la préhension parfaite, très bonne ergonomie

Un écran multimédia un peu petit et trop bas

A l’usage au quotidien, sur cette très longue journée au volant pour notre essai du Iveco Daily Hi Matic, cet écran où tout se passe y compris la navigation pour la livraison qu’on a faite, peut décevoir un peu. Certes, ce n’est pas forcément très objectif et dépendra évidemment de l’appréciation de chacun mais pour notre part, on l’a trouvé placé trop bas. Sans doute que les boutons au-dessus, qui concernent des aides à la conduite, auraient été mieux ailleurs ou en-dessous. Là, on baisse franchement le regard. Et puis cet écran est aussi un peu petit, ce qui oblige à s’y attarder davantage. On est habitué à des écrans plus grands en 2020, c’est dommage d’autant plus que la place ne manque pas sur cette planche de bord qui offre de nombreux rangements.

Console avec la navigation un peu petite sur cet écran pas assez haut
Console avec la navigation un peu petite sur cet écran pas assez haut

Beaucoup de rangements et de connecteurs

Notre Iveco Daily Hi Matic offre de très nombreux rangements. Outre la boîte à gants, on a tous les espaces fermés aux regards sur le dessus de la planche de bord, des petits espaces pour un téléphone ou autres choses, les porte-gobelets, etc. Et aussi les tablettes, dont celle qui se redresse au-dessus de la console centrale pour tenir une feuille de route, et celle au dos du siège central de la banquette, banquette sous laquelle, un grand coffre est accessible en restant assis. Il faut ajouter à ceci les connecteurs USB et autres un peu partout. C’est fonctionnel et bien pensé même avec 2 passagers.

Rangement avec un couvercle devant le conducteur, il y a le même devant les passagers
Rangement avec un couvercle devant le conducteur, il y a le même devant les passagers

Retrouvez notre essai complet de cet Iveco Daily Hi Matic 210 chevaux dans notre rubrique essais pour en savoir plus.

TAGS

COMMENTS

Wordpress (3)
  • comment-avatar
    Medvedev 3 mois

     Bonjour pouvez-vous me dire est-ce que possible installer la prise de force sur la boîte himatic ?
    Merci 

    • comment-avatar

      Aucune idée, le plus simple est de demande à l’équipementier qui fait les prises de force, il vous dira sur quel type d’utilitaire et boite automatique il peut installer ça. Je vais tout de même demander Iveco

      • comment-avatar

        j’ai eu la réponse : oui c’est possible, il faut vous rapprocher d’un distributeur Iveco

  • Disqus (0 )