Essai Volkswagen Transporter T6.1, 5 points à retenir

Essai Volkswagen Transporter T6.1, 5 points à retenir

Un nouveau Volkswagen Combi est toujours un événement. Cela fait longtemps qu’il s’appelle Transporter mais le voici pour la première fois dans une version intermédiaire. Le Transporter T6.1 en essai remplace le T6 avec de nouvelles évolutions. Des éléments clés sont à retenir de notre premier essai du Volkswagen Transporter T6.1, cette évolution du T6 qui arrive 4 ans après le début de sa commercialisation en 2015.

Un design inchangé pour le Transporter T6.1

Des détails changent : la calandre ainsi que les optiques avant et arrière pour une nouvelle signature lumineuse. Le reste du design reste inchangé sur cette nouvelle génération de T6 ou plus exactement nouvelle version car les générations sont plus espacées depuis la naissance du T1 et le style changeait à chaque fois. Le Transporter T6.1 est une nouvelle évolution du T6 pour les prochaines années, jusqu’à 2025 et l’arrivée d’un T7 sans doute.

Nouveau feux arrière du Transporter 6.1 de Volkswagen

Nouveau feux arrière du Transporter 6.1 de Volkswagen

Un intérieur proche des VP pour ce VU Volkswagen

Si l’extérieur change peu, ce n’est pas le cas de l’intérieur. Cet essai du nouveau Volkswagen Transporter 6.1 met en exergue les changements de prise en mains. Il y a la planche de bord revue en profondeur pour donner l’impression d’être dans une voiture et le fait est que c’est le cas. Les nombreuses aérations, les petits rangements disposés un peu partout, les prises pour brancher ses appareils électroniques, etc. On est bien accueilli. Et puis il y a le volant avec ses commandes aux pouces, avec son méplat et ses repose-pouces pour la route, qui offre une très bonne préhension. Un SUV ? Non, c’est un utilitaire, mais on se sent très bien au volant du T6.1.

Nouveau volant et planche de bord du Transporter 6.1

Nouveau volant et planche de bord du Transporter 6.1

Pléthore d’aides électroniques pour le VW

L’autre grande nouveauté porte sur les aides électroniques qui accompagnent le nouveau Transporter : Aide au stationnement automatique, aide contre les vents latéraux, aide au maintien dans la voie, aide pour sortir d’un stationnement sans visibilité, protection latérale et une autre très utile si vous roulez avec un fourgon tôlé et des remorques qu’on ne voit pas car trop petites, l’aide aux manoeuvres avec une remorque. C’est très pratique, reculer avec un compresseur ou un groupe électrogène ne nécessitera plus de le dételer.

Ecran d'accès aux réglages des aides électroniques du Transporter 6.1, ici distance de sécurité et alerte somnolence

Ecran d’accès aux réglages des aides électroniques du Transporter 6.1, ici distance de sécurité et alerte somnolence

Des motorisations revues avec le 6.1

Ce n’est pas la révolution mais des ajustements là aussi. Notre Transporter T6.1 est équipé du moteur de 150 chevaux couplé à une boite de vitesses manuelle à 6 rapports. La boite manque sans doute un peu de fluidité et pour le coup nous rappelle qu’on est dans un VUL, mais le moteur dynamique est très agréable à rouler. La seule surprise vient de l’éco-conduite qui nous recommande de changer tellement tôt de rapport qu’on arrive parfois à peiner en 6e à vide dans un faux-plat. On n’est pas obligé de suivre ses conseils mais cela reste étonnant. Quoi qu’il en soit, le moteur de 150 chevaux est très bien. Non vous ne pouvez pas en avoir plus sur le fourgon, le moteur de 198 chevaux est réservé au Multivan.

Motorisation de 150 chevaux pour notre transporteur

Motorisation de 150 chevaux pour notre transporteur

Des rangements verrouillés sous la banquette

Si le compartiment de chargement n’a pas évolué, il est maintenant condamnable indépendamment de la cabine de conduite avec la clé. C’est très pratique sur un chantier. L’autre chose intéressante, est l’espace de rangement sous la banquette des passagers qu’on peut fermer à clé séparément. La serrure est sur le côté de la banquette et accessible depuis la portière du passager. Vous pouvez utiliser ce coffre comme un espace de rangement sécurisé même si le poste de conduite est ouvert. C’est bien vu pour par exemple glisser un ordinateur qui ne rentre pas dans la petite boite à gants.

Des coffres sous la banquette, fermeture à clé

Des coffres sous la banquette, fermeture à clé

Pour en savoir plus, je vous recommande de lire, ou relire, notre essai du VW Transporter T6.1 qui vous donnera plus d’informations sur ce nouveau T6.1.

TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )