Essai Ford Transit hybride mHEV plateau 130 ch

Essai Ford Transit hybride mHEV plateau 130 ch

Ford met en 2019 le cap sur l’hybride pour ses VUL propres. Le fourgon Ford Transit hybride arrive sur le marché avec une hybridation légère mHEV. Cette technologie hybride mHEV permet au grand fourgon de la gamme VU Ford de réduire sa consommation, de profiter d’un système start and stop efficace et de conserver toutes ses capacités de carrossages.

Ford Transit hybride mHEV, c’est quoi ?

Contrairement au Transit Custom plugin hybride, ce Ford Transit mHEV n’est pas un véhicule électrique avec un prolongateur d’autonomie. Notre Ford Transit plateau en essai est animé par la technologie hybride mHEV légère, c’est-à-dire qu’il c’est toujours un moteur diesel qui fait tourner les roues. C’est un nouveau moteur EcoBlue diesel de 2 litres avec des puissances de 105, 130, 170 et 185 chevaux pour le plus puissant. Le nôtre est le moteur de 130 chevaux. Il est en propulsion et associé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. Alors où est l’hybridation allez-vous rétorquer ? Et bien cette hybridation légère soulage le moteur diesel dans des phases de démarrage, récupère l’énergie au freinage et permet aussi un système start and stop sans être complètement à l’arrêt. Avec toute ceci, Ford annonce qu’on peut économiser en moyenne 3% de carburant et aller jusqu’à 7% si vous faites attention à votre conduite.

Sous la banquette se niche la batterie 48V du Transit hybride mHEV

Sous la banquette se niche la batterie 48V du Transit hybride mHEV

Pour aider le moteur diesel 2 litres EcoBlue de notre Ford Transit dans l’effort, le moteur est équipé d’un certains nombres d’éléments. L’élément clé est le démarreur générateur à courroie qui vient remplacer l’alternateur. Pour stocker l’énergie électrique, une batterie lithium-ion 48V 10Ah est installée dans le Transit. L’ensemble récupère l’énergie lors des phases de décélérations et assiste le moteur diesel lors des phases d’accélérations. Attention, on n’a pas plus de puissance ou un effet boost lorsqu’on met le pied au plancher de notre Ford Transit mHEV, mais on a l’électricité qui aide à entraîner le moteur en fournissant du couple au moteur diesel qui pour sa part en fournira moins. On consomme donc moins dans la phase qui consomme le plus : le démarrage. Un autre point est à souligner avec ce système, c’est que le start and stop fonctionne sans pour autant être à l’arrêt complet. Lorsque l’allure se réduit et qu’on est suffisamment lent, le moteur se coupe. Il reprend dès qu’on appuie un peu sur la pédale. La conduite est en tous points comparable à une autre, il n’y a pas d’habitudes à changer obligatoirement.

Mode de conduite et de motricité pour la boue et la neige

Mode de conduite et de motricité pour la boue et la neige

Le Ford Transit hybride mHEV est avant tout un Transit

Cette hybridation ne vient pas contrarier les carrosseries et les aménagements qu’on peut avoir sur un Transit. En effet, techniquement le moteur 2 litres EcoBlue avec son démarreur / générateur est au même endroit qu’un autre bloc diesel et la batterie lithium-ion de 48V est placée sous la banquette passager. Seul ce petit coffre perd son intérêt. La transmission peut être traction ou propulsion et la carrosserie n’est pas réduite à un fourgon tôlé dans une ou deux dimensions. Par exemple, nous avons un Ford Transit châssis cabine avec un plateau ridelles en propulsion avec des roues simples animé par le nouveau moteur diesel à hybridation dite légère, qui est semblable à ce qu’on aurait eu avec un bloc diesel simple.

L'hybride mHEV n'empêche pas d'avoir un propulsion

L’hybride mHEV n’empêche pas d’avoir un propulsion

Il est aussi plus léger, pourquoi ? Parce qu’en comparaison avec l’ancienne génération, le poids du véhicule a été abaissé de 80 kg donc la charge utile augmente d’autant.Le design extérieur change avec une calandre et un bouclier redessinnés et des feux LED pour certaines finitions. Au volant, l’accueil monte en gamme lui aussi avec une nouvelle instrumentation, l’écran de navigation placé haut avec le système SYNC3 pour toute la connectivité, des rangements un peu partout et tout un tas d’idées à la conduite. On trouve un Eco Mode pour aller avec l’hybridation mais aussi une fonction pour une meilleure motricité dans la boue d’un chantier par exemple. L’arrivée de l’hybridation ne change rien sur la capacité du fourgon, à part qu’il consomme un peu moins et qu’il offre un peu plus de charge utile avec l’utilisation de nouveaux matériaux.

Feux à LED sur le nouveau Ford Transit

Feux à LED sur le nouveau Ford Transit

Bilan de notre essai Ford Transit hybride mHEV

L’hybridation mHEV est légère, c’est-à-dire que le système hybride est là pour aider le moteur diesel mais ne s’y substitue pas. Il permet de réduire la consommation et d’offrir un système start and stop très agréable à l’usage. L’autre point fort de ce système est de permettre à Ford de proposer différentes carrosseries et transmissions. Par exemple cet essai porte sur le Transit L2 plateau propulsion, mais on aurait pu avoir un fourgon L3H2 par exemple ou un L2H2 cabine approfondie en traction. Ce changement de motorisation s’accompagne d’un design modernisé tout comme l’intérieur pour accueillir toute la connectivité du système SYNC3, les nombreuses aides à la conduite devenues courantes et un agencement plus apte à passer sa journée au volant. Notez qu’une boîte automatique à 10 rapports sera proposée en 2020 sur ces motorisations hybrides mHEV, pour l’heure seule la boîte manuelle 6 rapports l’est. Dans la plage des moteurs essayés, celui-ci de 130 chevaux est certainement celui qui apporte le meilleur agrément de conduite avec une belle souplesse et une excellente réactivité.

On aime

  • L’agrément de ce moteur diesel mHEV de 130 ch
  • La charge utile améliorée avec un Transit allégé
  • L’hybridation qui ne limite pas les carrosseries

On aime moins

  • L’impossibilité d’une conduite toute électrique
  • Le coffre sous la banquette occupé par la batterie 48V

Photos de cet essai du Ford Transit hybride mHEV

Sécurisation de l'ouverture de la ridelle de ce plateau Ford

Sécurisation de l’ouverture de la ridelle de ce plateau Ford

Ridelle arrière avec marche-pied lorsqu'elle est abaissée

Ridelle arrière avec marche-pied lorsqu’elle est abaissée

Poste de conduite du Ford Transit en boite manuelle à 6 rapports

Poste de conduite du Ford Transit en boîte manuelle à 6 rapports

Nouvelle calandre plus haute et bouclier redessinné sur le Transit

Nouvelle calandre plus haute et bouclier redessinné sur le Transit

Nouvel intérieur du Ford Transit

Nouvel intérieur du Ford Transit

Marche-pied sur la ridelle arrière

Marche-pied sur la ridelle arrière

Le porte échelle et la vitre permettent de voir derrière

Le porte échelle et la vitre permettent de voir derrière

Le Ford Transit est au catalogue aussi avec ce plateau

Le Ford Transit est au catalogue aussi avec ce plateau

Ford Transit hybride mHEV plateau simple cabine

Ford Transit hybride mHEV plateau simple cabine

Accueil à bord du Ford Transit plateau

Accueil à bord du Ford Transit plateau

Console centrale du Ford Transit

Console centrale du Ford Transit

Crochet d'arrimage au fond du plateau

Crochet d’arrimage au fond du plateau

Deux des trois ridelles abaissées

Deux des trois ridelles abaissées

Ecran du SYNC3 en haut de la console centrale

Ecran du SYNC3 en haut de la console centrale

Le meilleur
de Mercedes-Benz
à votre service.
100% pensé
pour votre activité.
100% pour vous.
100% Sprinter.
TAGS

COMMENTS

Wordpress (3)
  • comment-avatar

    […] légère qui vient aider un moteur diesel de 130 chevaux dans notre cas. Que retenir de cet essai du Ford Transit 130 mHEV […]

  • comment-avatar

    […] mHEV concerne le Transit Custom et son grand frère le Transit. Le principe est le même que sur le Ford Transit mHEV 130ch plateau en essai précédemment. Le moteur 4 cylindres reçoit une démarreur générateur qui va aider le […]

  • comment-avatar

    […] de moteur hybride mHEV est une hybridation légère telle qu’on l’a rencontrée lors de notre essai du Transit hybride plateau de 130 chevaux. C’est donc le même principe de fonctionnement mais avec 40 chevaux de plus pour porter a […]

  • Disqus ( )