Essai Ford Transit Custom PHEV, plug-in hybride

Essai Ford Transit Custom PHEV, plug-in hybride

Ford dégaine sur fourgon hybride, même hybride rechargeable, avec le Ford Transit Custom PHEV en essai. Plutôt qu’un fourgon 100% électrique, Ford fait le choix de l’hybridation pour ne pas avoir de contrainte d’autonomie et conserver charge et volume utiles.

Ford Transit Custom hybride rechargeable, comment ça marche ?

La concurrence dévoile petit à petit ses fourgons 100% électriques. Ce Ford Transit Custom PHEV l’est par sa motorisation mais pas en totalité par sa source d’énergie. Ce fourgon est en effet animé par la fée électricité mais pas uniquement par des batteries. En effet, c’est le moteur 1 litre 3 cylindres EcoBoost essence qui est utilisé comme fournisseur d’énergie. Ce moteur EcoBoost est bien connu puisqu’il est disponible depuis maintenant quelques années sur les Ford Focus par exemple. Mais ici son rôle est uniquement d’alimenter le moteur électrique et/ou de recharger la batterie, c’est un prolongateur d’autonomie.

Les roues avant de notre Transit Custom hybride sont entraînées par un moteur électrique. Celui-ci puise son énergie dans une batterie tant qu’elle est pleine, ou à la sortie du générateur si elle est vide. Pour charger la batterie, soit vous branchez le Transit sur une borne et attendez 4h30 sur une prise du secteur (2x moins sur une 16A type 2), soit le moteur EcoBoost s’en charge. La récupération se fait aussi lors des phases de freinage en ville par exemple ou dans une descente. L’ensemble des éléments prend place sous le capot ou sous la carrosserie du Transit Custom qui conserve ainsi son volume de chargement et une charge utile importante de 1130 kilos, semblables à la version diesel.

Le 3 cylindres EcoBoost trouve sa place sous le capot du Ford Transit Custom PHEV

Le 3 cylindres EcoBoost trouve sa place sous le capot du Ford Transit Custom PHEV

Essai Ford Transit Custom PHEV, le fourgon hybride

Pour notre essai, on prend la route au volant du fourgon Ford Transit Custom PHEV avec sa batterie totalement chargée. Ceci nécessite donc d’avoir une prise à portée du fourgon, mais si ce n’est pas la cas, pas de panique, le moteur essence fera office de générateur pour prendre la route quand même. Plusieurs modes de conduite sont disponibles dont un tout électrique qui permet de traverser les zones réservées aux véhicules électriques. La seule contrainte est qu’on ne peut changer de mode que lorsque la batterie n’est pas totalement vide, y compris lorsqu’on souhaite utiliser celui qui va favoriser la charge. Il faut le savoir et donc y faire attention.

La prise de recharge du Ford Transit Custom Plug-in hybride est à l'avant gauche

La prise de recharge du Ford Transit Custom Plug-in hybride est à l’avant gauche

En conduite 100% électrique, on roule tout à fait normalement mais en silence et avec 0 émission, pendant 30 kilomètres environ. On l’a constaté sur chaque circuit parcouru. On peut donc facilement traverser une zone zéro émission, rouler dans un bâtiment fermé ou atteindre un centre ville réservé aux VE pour aller sur un chantier. Si un compteur chantier est installé sur place, on peut le recharger facilement. La transmission est automatique, c’est-à-dire que vous n’avez pas de vitesses à passer. Il y a toutefois quelques spécificités à la conduite hybride.

Une conduite spécifique à l’hybride

Un point qui ne manquera pas de surprendre ceux qui conduisent à l’oreille, est que le moteur essence joue un rôle de générateur et n’est en aucun cas moteur. Lorsque vous l’entendez se mettre en route, sa sonorité n’a pas de rapport avec votre conduite. Il peut tourner vite pour recharger même si vous n’accélérez pas à fond ou au contraire tourner doucement pour juste apporter un complément alors qu’on s’élance depuis un stop. Il peut aussi être arrêté parce que la batterie suffira à alimenter le moteur électrique, car rappelons que seul ce moteur électrique anime les roues du Ford Transit Custom PHEV. En ville ou sur le réseau secondaire, on s’y fait très vite, c’est plus surprenant sur le réseau autoroutier sur lequel la conduite est réellement différente de ce qu’on pourrait attendre d’un fourgon diesel de 126 chevaux, la puissance annoncée du moteur électrique de ce Transit Custom PHEV.

Le PHEV permet, chez Ford ou ailleurs, de conduire comme avec un diesel ou essence standard, mais il autorise aussi une autre conduite qui vaut la peine d’être utilisée pour profiter des avantages. Ainsi le mode de transmission L plutôt que D est intéressant pour deux raisons. La première est qu’en ville, on peut recharger la batterie à la décélération. Lors de notre essai, après des dizaines de kilomètres à la campagne, on est arrivé en ville avec la batterie vide. En quelques kilomètres, on obtenait 25% de charge ce qui nous a permis de passer en mode tout électrique. La seconde raison est que lorsqu’on relâche la pédale d’accélérateur, le Transit Custom PHEV ralentit beaucoup ce qui évite souvent d’utiliser le frein, donc d’user disques et plaquettes. C’est très agréable en ville.

A l'arrêt, il nous reste 13 km en électrique et 514 avec le prolongateur d'autonomie EcoBoost essence

A l’arrêt, il nous reste 13 km en électrique et 514 avec le prolongateur d’autonomie EcoBoost essence

Bilan de notre essai du Ford Transit Custom PHEV

Le choix de Ford pour cette technologie est judicieux car on roule facilement 30 km en tout électrique sans crainte pour l’autonomie puisque le moteur essence EcoBoost fera office de prolongateur si besoin. Ce fourgon répond à la problématique des zones 0 émission et des longs trajets à la fois. Tous pleins faits, essence et batterie, le tableau de bord nous annonce plus de 500 kilomètres d’autonomie. De quoi rouler sans anxiété. En dehors des autoroutes, la conduite est identique à un fourgon diesel même s’il est préférable de bien utiliser les modes et la transmission L à bon escient pour profiter pleinement de cette hybridation. Autre bon point, le volume est conservé et la charge utile n’est pas amputée par ce système hybride, en revanche, aucun attelage n’est permis pour une remorque. C’est là le seul point réellement pénalisant de cette solution. Dans les autres cas, l’usage de ce Ford Transit Custom PHEV est sans doute une excellente alternative à étudier si vous devez vous tourner vers l’électrique plutôt que le diesel pour votre activité. Enfin, sachez que les batteries sont garanties 8 ans ou 160000 kilomètres.

On aime bien

  • L’autonomie 100% électrique suffisante en zone 0 émission
  • La grande autonomie disponible avec le prolongateur
  • La charge et le volume utiles comparables aux fourgons diesel

On aime moins

  • L’impossibilité de tracter une remorque
  • L’impossibilité de changer de mode avec la batterie vide
  • Conduite particulière sur autoroutes et grands axes

Photos de notre essai Ford Transit Custom hybride

Rien ne distingue un Ford Transit Custom PHEV d'un diesel en dehors du petit badge Plug-In hybride

Rien ne distingue un Ford Transit Custom PHEV d’un diesel en dehors du petit badge Plug-In hybride

Support au dos de la banquette centrale dans le Transit Custom

Support au dos de la banquette centrale dans le Transit Custom

Sellerie grand confort dans ce Ford Transit Custom Plug-in hybride

Sellerie grand confort dans ce Ford Transit Custom Plug-in hybride

Ford Transit Custom PHEV, le Plug-In hybride

Ford Transit Custom PHEV, le Plug-In hybride

Ouverture de la trappe à essence pour le moteur 3 cylindres 1 litre EcoBoost

Ouverture de la trappe à essence pour le moteur 3 cylindres 1 litre EcoBoost

On recharge à la décélération du Transit Custom PHEV

On recharge à la décélération du Transit Custom PHEV

Le volume et la charge utile du Ford Transit Custom PHEV sont conservés

Le volume et la charge utile du Ford Transit Custom PHEV sont conservés

Le bouton MODE permet de passer d'un mode de conduite à l'autre pour gérer la batterie ou passer en 100% électrique

Le bouton MODE permet de passer d’un mode de conduite à l’autre pour gérer la batterie ou passer en 100% électrique

Ford Transit Custom PHEV en L1H1

Ford Transit Custom PHEV en L1H1

Espace de rangement sous la banquette du Transit Custom avec le câble de recharge

Espace de rangement sous la banquette du Transit Custom avec le câble de recharge

En pleine accélération avec le Ford Transit Custom PHEV

En pleine accélération avec le Ford Transit Custom PHEV

Crochet d'arrimage dans la cellule du Transit Custom PHEV

Crochet d’arrimage dans la cellule du Transit Custom PHEV

Beaucoup d'espaces de rangements au-dessus de la planche de bord

Beaucoup d’espaces de rangements au-dessus de la planche de bord

Ford Transit Custom PHEV sur un aérodrome devant un Dougals DC3

Ford Transit Custom PHEV sur un aérodrome devant un Dougals DC3

TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    […] à une voiture hybride, ce Ford Transit Custom hybride rechargeable n’est animé que par des moteurs électriques. Le moteur essence n’est pas secondé par la fée […]

  • Disqus ( )