Essai Fiat Ducato 2.3 multijet 180 chevaux

Essai Fiat Ducato 2.3 multijet 180 chevaux

Le Fiat Ducato change à la rentrée, ce Ducato en essai est le modèle 2017 qui sera remplacé mais reste beaucoup disponible en occasion. Son moteur Euro6 est le plus puissant de la gamme avec ses 180 chevaux. Il est ici en L2H2.

Le Ducato est un fourgon fonctionnel avant tout

Pour cette essai du Fiat Ducato 2.3 Multijet2 de 180 chevaux, j’ai un fourgon tôlé en dimension L2H2 la plus répandue chez les pros. A bord, en dehors de la qualité de préhension du volant, rien ne change visuellement avec l’arrivée de la nouvelle génération. Les rangements du côté du passager sont assez grands et on apprécie d’en avoir un au centre pas loin du chauffeur ainsi que les 2 prises pour brancher nos appareils électroniques, USB et 12V. Le tableau de bord est complet et assez lisible même si on peut regretter que l’affichage de l’écran ne soit pas forcément facile à lire au premier coup d’oeil, mais c’est une question d’habitude. L’écran qui est vraiment trop petit, c’est celui qui trône au sommet de la console centrale. C’est dommage de ne pas profiter de l’espace de cette grande planche de bord pour y mettre un écran plus grand et plus pratique avec toutes les informations qu’on peut afficher.

Espaces de rangements côté passagers

Espaces de rangements côté passagers

L’assise est de bonne facture, on est bien installé et bien calé dans les virages. Avec ce volant qui a pris un coup de vieux face aux nouvelles générations de fourgons, on a davantage l’impression d’être dans un camion. Cela n’enlève rien à la qualité de la sellerie, c’est surtout une question d’assise, de position de l’assise, de préhension du volant et du coup de sensation de conduite. On peut regretter par contre que la tablette disponible dans le dossier du siège central soit si petite et reculée du fait de son emplacement. En effet, dans le Fiat Ducato la tablette n’est pas au dos du dossier qu’on abaisse, mais dans le dossier. Ce dernier reste en place avec son appuie-tête, etc. Du coup cette tablette est petite et moins pratique si vous utilisez votre fourgon comme un bureau mobile entre deux visites de chantier. On peut toutefois dire que tout ce qu’on cherche est présent d’un point de vue fonctionnel.

Cette tablette est plus petite et moins pratique que la concurrence

Cette tablette est plus petite et moins pratique que la concurrence

Un moteur puissant associé à une boite manuelle

Pour mon essai du Fiat Ducato, il était malheureusement vide. Sans charge, les suspensions sont bien évidemment plus fermes mais aussi, le moteur n’a que peu d’efforts à produire. Ce bloc 2.3 Multijet2 de 180 chevaux a de l’énergie à revendre. Associé à la boite manuelle, il est clair que sur le premier rapport, il est difficile de démarrer en douceur. Ainsi motorisé, ce Ducato est une bête de somme qu’il faut charger, sinon la marchandise risque d’être secouée. Pièces montées, compositions florales, production de porcelaine de Limoge, etc. il faudra avoir le pied léger. Ayez le godillot aérien ! Plus sérieusement, ce moteur est de toute évidence à privilégier pour les grosses charges (dans l’espace de livraison) ou si vous faites de la messagerie au long cours. Mais dans ce dernier cas, peut-être que ce ne sera pas avec un L2H2, sans doute un L3.

Sous le capot, le 4 cylindres 2.3 Multijet2 de 180 chevaux

Sous le capot, le 4 cylindres 2.3 Multijet2 de 180 chevaux

Bref, ce moteur Multijet très dynamique est un peu bruyant mais agréable à rouler avec une disponibilité sans faille. Si vous voulez rouler en silence, en tous cas de façon plus silencieuse, retrouvez mon essai du Fiat Ducato GNV qui fonctionne au gaz. C’est surprenant et à étudier avant d’acheter. Associé à cette boite manuelle qui est aussi dans le Ducato 2020, il faut reconnaitre que ce Ducato a encore de solides arguments face à la concurrence.

Bilan de cet essai du Fiat Ducati Multijet 180

Le Fiat Ducati 2020 arrive en concession, on vous en parle bientôt avec un nouveau moteur Euro6d Temp et une nouvelle boite automatique. Notre fourgon en essai est animé par le moteur 2.3 Multijet2 de 180 chevaux. Une puissance qui réclame un peu de précaution pour démarrer en douceur si vous transportez un chargement fragile. Ceci pourrait être gommé par une boite automatique, mais seule une boite robotisée est disponible sur cette génération de Ducato. La nouvelle génération arrive avec une boite auto qui fera l’objet d’un autre essai. Pour l’heure, si ce Ducato vous convient en motorisation, il apportera pleinement satisfaction et ne sera pas démodé avec l’arrivée de la nouvelle génération qui change de motorisation et de transmission principalement. Volume, agrément de conduite, équipement, etc. Ce Fiat Ducato est toujours parfaitement dans la course même s’il n’est désormais qu’en occasion avec l’arrivée de la nouvelle génération.

On aime bien

  • Les rangements nombreux côté chauffeur
  • La disponibilité du moteur de 180 ch
  • Seuil de chargement assez bas et droit

On aime moins

  • L’écran multimédia assez petit pour toutes les infos
  • La tablette dans le dossier du siège central petite
  • Le ressenti de conduite très camion

Photos de l’essai du Fiat Ducati 2.3 Multijet 180

Avec mes remerciements à la ferme d’élevage de Grand Maison pour la possibilité de faire ces photos en situation.

Fiat Ducato 2.3 Multijet2 180 ch en L2H2

Fiat Ducato 2.3 Multijet2 180 ch en L2H2

Sellerie confortable pour tout le monde à bord

Sellerie confortable pour tout le monde à bord

Ouverture très rectangulaire des portes arrière du Ducato

Ouverture très rectangulaire des portes arrière du Ducato

Optiques avec feux diurnes à LED

Optiques avec feux diurnes à LED

Grand accès par la porte latérale coulissante renforcée

Grand accès par la porte latérale coulissante renforcée

Fiat Professional Ducato en L2H2

Fiat Professional Ducato en L2H2

Face avant en 4 parties pour remplacer les bouts abimés facilement

Face avant en 4 parties pour remplacer les bouts abimés facilement

Espace de rangement central proche du conducteur

Espace de rangement central proche du conducteur

Ecran du tableau de bord pas facile à lire sans habitude

Ecran du tableau de bord pas facile à lire sans habitude

Eclairage sans LED dans ce Fiat Ducato de 2017

Eclairage sans LED dans ce Fiat Ducato de 2017

Crochet d'arrimage dans l'espace de chargement

Crochet d’arrimage dans l’espace de chargement

Boite manuelle à 6 rapports pour notre Ducato de 180 chevaux

Boite manuelle à 6 rapports pour notre Ducato de 180 chevaux

Banquette avec 2 sièges bien distincts pour les passagers

Banquette avec 2 sièges bien distincts pour les passagers

Arrière avec les portes rectangulaires du Ducato

Arrière avec les portes rectangulaires du Ducato

TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    […] préhension très agréable. Ce Ducato est dans des dimensions L3H2, soit un peu plus long que sur cet essai du Ducato en 180 chevaux en L2H2. Il est disponible en 3 empattements, 6 longueurs et 3 […]

  • Disqus ( )