Marquage publicitaire sur votre véhicule utilitaire

Marquage publicitaire sur votre véhicule utilitaire

Vous souhaitez communiquer et vous faire voir grâce à votre véhicule utilitaire ? Rien de plus simple, il suffit de mettre des autocollants sur votre fourgon ou camionnette. Cependant il y a sticker publicitaire et sticker publicitaire. Faisons donc le tour du marquage publicitaire ou du covering comme on dit outre-manche.

Quel est le support de publicité le moins cher pour votre entreprise ?

Évidemment vous l’aurez deviné c’est votre véhicule utilitaire. Celui qui vous accompagne au quotidien. Celui qui se déplace partout avec vous. En plus quelle belle surface disponible ! Alors pourquoi ne pas offrir un bel habit à votre camionnette ?

Tout d’abord notre premier conseil c’est de préparer soigneusement votre marquage publicitaire. Finie la pub moche et illisible. Place à une déco soignée, à un cover, qui va attirer l’oeil de vos possibles futurs clients. Si vous n’êtes pas familier des outils informatiques de mise en page ou si le fiston n’est pas un créatif hors paire, faites appel à un professionnel, à un graphiste. Il saura vous conseiller et évitera à votre véhicule utilitaire de ressembler à une horreur sur roues.

Je suis sûr que si vous prenez deux minutes, vous vous souviendrez d’un fourgon croisé quelque part avec une déco qui vous aura fait rire ou que vous auriez trouvé très laide. Ca y est vous le visualisez bien ? Alors il vous faut à tout prix éviter de faire ressembler votre VU à ça. Le message que vous donnez à lire à vos futurs clients doit être clair, lisible. C’est aussi un gage de votre sérieux et de votre savoir faire. Alors évitez le moche !

Un logo facilement identifiable, un texte lisible, deux recettes pour une bonne communication sur votre véhicule utilitaire

Un logo facilement identifiable, un texte lisible, deux recettes pour une bonne communication sur votre véhicule utilitaire

Quelques petits conseils

Il n’est pas forcément nécessaire de remplir l’espace dont vous disposez de phrases qui expliquent votre métier. Un bon visuel doit communiquer le maximum d’infos en un minimum de contenu. Alors évitez de surcharger votre camionnette.

N’utilisez pas trop de couleurs différentes, on finit par se perdre si on se trouve devant un kaléidoscope.

Utilisez une police de caractère lisible de loin.

Différenciez vous de la concurrence, soyez original et moderne.

La lisibilité est primordiale pour un marquage publicitaire sur votre VU

La lisibilité est primordiale pour un marquage publicitaire sur votre VU

Il existe trois types d’adhésifs pour les marquages publicitaires

Différentes qualités de vinyles sont disponibles pour les marquages publicitaires, nous allons les passer en revue. L’épaisseur rentre peu en ligne de compte mais c’est surtout la structure du produit qui fait sa qualité.

Autocollant monomère qui a une durée de vie assez courte, comptez trois ans. C’est le support le plus économique. Il est sujet aux variations de température et peut se déformer. Les adhésifs ont une mémoire de forme et le monomère à tendance à revenir à sa forme de base, ce qui fait qu’il n’est pas conseillé en dehors des surfaces planes. Utilisable en à plat total et de courte durée.

Autocollant polymère. Il offre une duré de vie de 5-7 ans. C’est un bon compromis rapport qualité prix. Il supporte assez bien une utilisation extérieure, ce qui est le cas sur un véhicule utilitaire. Il a moins de mémoire de forme que le monomère et supporte de petites déformations. Il peut donc être utilisé sur des surfaces moins régulières.

Vinyle coulé, c’est le top du stickage, l’idéal pour un covering parfait. Ce support est le plus résistant mais aussi le plus cher. Il convient aux surfaces avec des renfoncements et des courbes car il a un pouvoir de déformation plus grand et quand il est collé en le chauffant, il prend place même si la surface n’est pas plate. Cette technologie est utilisée en aéronautique, c’est vous dire.

Choisir son impression :

En fonction des machines et des encres la qualité d’impression varie, notamment sa résistance aux UV. Ce qui résiste le mieux ce sont des autocollants laminés, c’est à dire qu’on dépose un film adhésif au-dessus de l’impression, comme une sorte de plastification. On obtient donc une protection supérieure aux UV mais surtout une protection contre l’abrasion, ce qui est indispensable sur un VU.

Les principaux procédés d’impression sont : les écosolvants, les encres UV et le latex. Les nouvelles encres UV acceptent mieux la déformation et ont une durée de vie augmentée par rapport aux anciennes, il est donc important de vous renseigner auprès de votre professionnel de l’impression. Les écolsolvants sont ce qu’on trouve le plus couramment sur le marché. Ils offrent un bon rapport qualité prix. Le latex est assez récent et permet une impression plus rapide, on peut l’utiliser tout de suite après impression contrairement aux écosolvants qui nécessitent au moins 48 heure avant un laminage.

Il ne faut pas lésiner sur la qualité sinon votre publicité aura du mal à supporter les conditions extérieurs, les lavages et les petits accrocs du quotidien

Il ne faut pas lésiner sur la qualité sinon votre publicité aura du mal à supporter les conditions extérieures, les lavages et les petits accrocs du quotidien

Comment choisir le bon professionnel :

Le bouche à oreille ainsi que l’ancienneté peuvent déjà être de bons indicateurs. Parlez-en autour de vous. N’hésitez pas non plus à consulter les travaux déjà réalisés. La société d’imprimerie est-elle équipée ou passe t’elle par un sous-traitant, si elle est équipée elle sera sûrement plus rapide et à même de répondre en cas de soucis. Si l’imprimeur dispose de son propre studio de création c’est aussi un plus.

Tarif publicité sur véhicule utilitaire

En général le prix est assez unifié entre les différents acteurs, si le prix est vraiment très en-dessous du marché, il faut peut-être se demander pourquoi. Les prix varient aussi beaucoup en fonction des régions. Les grandes agglomérations ont tendance à proposer des tarifs plus chers qu’en région.

Le prix est un mélange entre surface imprimée, maquette, complexité du travail et  réalisation. Plus la forme est complexe, plus le motif demande du travail en création, plus ce sera cher.

Une publicité très basique comprenant juste les côtés, compter entre 100 et 150 € (environ 40 cm de haut et 80 cm de long)

Compter entre 250 € et 300 € pour un Citroën Berlingo ou un Renault Kangoo, pour une publicité basique avec les deux côtés du véhicule et l’arrière : logo, texte, coordonnées

Compter entre 1500 € et 2000 € pour un covering total de Renault Master ou de Peugeot Expert.

Des lettres découpées apportent beaucoup de lisibilité sur un fond blanc

Des lettres découpées apportent beaucoup de lisibilité sur un fond blanc

 

 

 

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )